demeure
Publié le - 62 v. -

Investir en ligne dans la SCPI devient toujours plus simple

Il est désormais possible de souscrire facilement aux parts de sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI en se connectant sur les sites en ligne spécialisés. Rappelons que les SCPI sont des véhicules d’investissement assez complexes permettant une diversification personnalisée du patrimoine de l’investisseur. De plus en plus de Français y souscrivent, d’où la démocratisation de ce type de placement, ainsi que de son mode de souscription. C’est-à-dire à tout moment et où que l’on soit grâce à internet. Chaque étape à suivre avant la souscription se fait directement en ligne.

La comparaison des SCPI

Les recherches sont désormais facilitées pour les investisseurs disposant de la connexion internet, depuis la recherche de la SCPI à la comparaison des meilleures sociétés de gestion. Il existe en effet plusieurs centaines de SCPI proposées à l’investisseur, que ce soit de la famille des SCPI de rendement, de plus-value ou fiscales.

Une fois les objectifs de l’investisseur définis, il est crucial de savoir comparer chaque SCPI. C’est-à-dire comparer les SCPI fiscales entre elles, de même que les SCPI de rendement entre elles, etc. Cette comparaison se fait en ligne, où toutes les informations relatives à chaque SCPI sont immédiatement disponibles : TDVM (taux de distribution sur valeur des marchés), TRI (taux de rendement interne), TOF (taux d’occupation financier), TOP (taux d’occupation physique), etc. D’autres éléments tels que l’évolution ou la stabilité des prix de la part sont aussi de bons indicateurs de performance d’une SCPI. Il en est de même pour la capitalisation enregistrée. La fiche d’identité des SCPI indique également le prix de la part, le nombre minimal de souscription, le mode d’acquisition possible (via un contrat d’assurance-vie ou en démembrement).

En résumé, l’investisseur peut se référer au classement des meilleures SCPI sur des sites qui publient ces données de manière périodique.

La comparaison des sociétés de gestion

Les informations sur la société de gestion qui gère la SCPI choisie doivent être soigneusement prises en compte. Ce sont entre autres son chiffre d’affaires, son année de création, ses années d’expérience, le nombre de ses actifs sous gestion, le type d’actifs composant son parc, la zone géographique où elle intervient. Les sites spécialisés diffusent le classement des meilleures sociétés de gestion : les données sont consultables sur les plateformes en ligne.

Qu’en est-il de l’accessibilité du conseiller en gestion de patrimoine ?

Le conseiller en gestion de patrimoine est celui qui accompagne l’investisseur depuis l’établissement de son profil jusqu’au choix de la SCPI pour lequel ce dernier va opter. Les CGP proposent eux aussi des prestations aussi bien à leur cabinet que sur internet, avec la dématérialisation des informations et le partage rapide des informations et des conseils. Cela via les messageries électroniques disponibles, ou encore les différentes applications permettant de communiquer via vidéoconférence, etc. La mission du CGP est de définir les attentes de son client par rapport à sa situation patrimoniale, fiscale et financière. De plus, le CGP évalue son niveau d’acceptation des risques, tout en sachant que les SCPI sont des actifs pouvant aboutir à d’éventuelles pertes en capital. Les risques encourus diffèrent aussi d’une SCPI à l’autre.

Une fois ces étapes réalisées, l’investisseur peut alors sélectionner trois ou quatre SCPI à étudier à la loupe, avec l’accompagnement de son conseiller en gestion de patrimoine. Le choix se portera sur celui qui génèrera la meilleure rentabilité sur le long terme, tout en répondant efficacement aux attentes de l’investisseur.

Le portail scpi-8.com se consacre aux SCPI ; il dispose de plus d’un outil de simulation de l’investissement, pouvant être utilisé autant de fois que le futur investisseur le souhaite. Les experts en SCPI y mettent en avant les avantages et les risques liés à l’investissement à ce produit de la pierre-papier.

Laissez votre commentaire à propos de cet article